SEP et grossesse

SEP et grossesse

Vous trouverez ici les informations importantes si jamais vous envisagez une grossesse.
Les points importants:

  • La grossesse est possible mais doit être programmée avec votre neurologue
  • Votre traitement de fond sera suspendu durant la grossesse. Le risque de poussée est cependant très faible.
  • L'anesthésie péridurale, la césarienne, l'allaitement ne sont pas contre indiquées
  • La prise en charge après l'accouchement sera programmée en cours de grossesse avec votre neurologue (traitement préventif et reprise de votre traitement de fond)
  • Certaines techniques d'assistance médicale à la procréation sont contre indiquées

La maladie a-t-elle un impact sur la fertilité?

NON
La sclérose en plaques ne diminue pas la fertilité, ni chez l'homme, ni chez la femme.

En revanche, certains traitements (immunosuppresseurs) peuvent affecter la fertilité. Ce sujet sera abordé avec votre neurologue avant la mise en route de ce type de traitement.

J'envisage une assistance médicale à la procréation, y-a-t-il des précautions?

OUI, PARLEZ EN A VOTRE NEUROLOGUE
En effet, certains médicaments utlisés pour stimuler les ovaires sont susceptibles d'aggraver votre maladie. Il faut donc en parler au préalable avec votre neurologue, qui contactera votre gynécologue afin de prendre toutes les précautions nécessaires.

Y a-t-il des précautions à prendre vis à vis de mes traitements?

OUI
Les traitements de fond de la maladie ne sont pas poursuivis pendant la grossesse. Selon les molécules, le traitement doit parfois être stoppé plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de pouvoir débuter une grossesse

La question des traitements symptomatiques est gérée au cas par cas. Certains traitements peuvent être poursuivis, d'autres doivent être stoppés.
La grossesse doit donc être programmée dans une période où la maladie est bien contrôlée, de façon à minimiser le risque de poussée lors de l'arret de votre traitement de fond.
Parlez-en à votre neurologue qui pourra organiser la gestion de vos traitements.

La grossesse est-elle à risque?

NON
La grossesse n'est pas à risque en raison de votre maladie. Même en l'absence de traitement de fond, le risque de poussée pendant la grossesse est le plus souvent faible.

Le suivi gynécologique de votre grossesse est totalement identique au suivi d'une grossesse classique.
Si besoin, en cas de poussée, l'utilisation des corticoïdes n'est pas contre indiquée durant la grossesse.

Y a-t-il des précautions particulières pour l'accouchement?

NON
Il est tout à fait possible de bénéficier d'une anesthésie péridurale si vous le souhaitez.

L'accouchement par césarienne est également possible sans risque particulier.

Puis-je allaiter?

OUI
L'allaitement, s'il est exclusif, permet de prolonger l'effet protecteur de la grossesse sur l'évolution de la maladie.

En revanche, l'allaitement n'est pas compatible avec la reprise d'un traitement de fond. Discutez-en avec votre neurologue.

Comment la maladie évolue-t-elle après l'accouchement?

L'accouchement est une période durant laquelle le risque de poussée augmente à nouveau. Il faudra donc envisager la reprise d'un traitement de fond.
Le choix de ce traitement se fera au cas par cas, selon le traitement observé avant la grossesse, l'évolution des symptômes et votre désir d'allaiter ou non.

Certains centres proposent également des protocoles de traitement préventif après l'accouchement, pour réduire le risque de poussée au moment de l'accouchement (perfusions mensuelles de corticoïdes). Cette question sera abordée avec votre neurologue lors de vos consultations de suivi pendant la grossesse.

Y a-t-il un risque à long terme sur l'évolution de ma maladie?

NON
Les études scientifiques n'ont pas démontré de risque lié à la grossesse sur l'évolution à long terme de la maladie.

Y a-t-il un risque de transmettre la maladie à mon enfant?

NON
La sclérose en plaques n'est pas une maladie héréditaire.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également nous envoyer une demande de documentation complémentaire en cliquant ici

Actualités

Comment accéder au centre ?

Hopital Pasteur, service de Neurologie
30 Voie Romaine
06000 Nice

  • Par la route
    Sortie Nice-Est puis suivre Hôpital Pasteur
  • Par le tramway
    Ligne 1, vers Hôpital Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur (terminus)
  • Par le bus
    Ligne 8, vers Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur
  • Où se garer ?
    Le 3ème sous sol du parking de l'hôpital est réservé au public.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales