Spasticité

La spasticité

La spasticité est un symptôme extrêmement fréquent. La prise en charge repose sur la rééducation et les traitements médicamenteux.

De quoi s'agit-il?

La spasticité correspond à une raideur musculaire involontaire, le plus souvent retrouvée au niveau de certains muscles présentant un déficit moteur.

La spasticité se caractérise par une très grande variabilité dans le temps, son intensité peut varier de façon importante au cours de la journée. Elle peut également être présente au cours de la nuit et peut alors altérer la qualité du sommeil.

Certains facteurs tels que le stress, la chaleur, la fièvre, ou la rétention d'urines, appelés épines irritatives, peuvent faire varier la spasticité de façon importante!

Comment peut-on y remédier?

La prise en charge repose avant tout sur des moyens non médicamenteux. Les traitements pharmacologiques peuvent être utilisés au cas par cas, selon les caractéristiques de la spasticité (horaire, caractère diffus ou focal, invalidant ou pas...)

La spasticité n'est pas toujours un symptôme invalidant, et ne doit donc pas toujours être traitée...

Les moyens non médicamenteux

La spasticité peut être diminuée par des exercices d'étirements que vous trouverez par exemple ici.[lien]

Parfois, votre neurologue vous prescrira des séances de kinésithérapie pour lutter contre la spasticité. L'application de froid (bain froid, vêtements humides, etc...) est également très bénéfique.

Les moyens pharmacologiques

Il existe un certain nombre de médicaments permettant de diminuer la spasticité. Le plus utilisé est le Liorésal (baclofène). Ces traitements sont prescrits par un neurologue ou un médecin rééducateur, au cas par cas, et nécessitent une adaptation et un suivi régulier des posologies

Il est parfois difficile d'obtenir la posologie optimale de baclofène permettant un soulagement suffisant sans entrainer d'effets secondaires.
Il est donc généralement conseillé de ne pas changer de molécule (par exemple du Liorésal à un médicament générique, ou d'un générique à un autre) lorsque le traitement est bien équilibré.

Certains médicaments dérivés du cannabis sont également développés pour traiter la spasticité. Il ne sont pas encore disponibles en France.

La toxine botulique peut être proposée en cas de spasticité focale. Le traitement s'administre en injections intramusculaires, au niveau des muscles spastiques. La toxine botulique est prescrite et administrée soit par un neurologue spécialisé, soit par un médecin rééducateur.

Enfin, dans certains cas, le médecin rééducateur pourra vous proposer un traitement par baclofène administré directement au niveau du système nerveux central à l'aide d'une pompe.

La prise en charge des épines irritatives

La prise en charge des épines irritatives est également une étape indispensable au traitement de la spasticité.

Comment faire en pratique?

Votre neurologue vous proposera la meilleure prise en charge s'il constate la présence d'une spasticité lors de l'examen neurologique. N'hésitez pas également à en parler si jamais la spasticité ne se manifeste que dans certaines circonstances (effort physique, sommeil,...)

Si vous le souhaitez, vous pouvez également nous envoyer une demande de documentation complémentaire en cliquant ici

Exercices

Actualités

Comment accéder au centre ?

Hopital Pasteur, service de Neurologie
30 Voie Romaine
06000 Nice

  • Par la route
    Sortie Nice-Est puis suivre Hôpital Pasteur
  • Par le tramway
    Ligne 1, vers Hôpital Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur (terminus)
  • Par le bus
    Ligne 8, vers Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur
  • Où se garer ?
    Le 3ème sous sol du parking de l'hôpital est réservé au public.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales