Bétaféron

Bétaferon: le matériel d'injection

Vous trouverez ici une présentation du matériel d'injection ainsi qu'une vidéo résumant les points importants à propos de l'utilisation du matériel.

Présentation du matériel d'injection

Bétaferon est administré par voie sous cutanée, à l'aide d'un stylo injecteur. Le produit doit être reconstitué manuellement avant injection.Les aiguilles usagées doivent être déposées dans un collecteur spécial, que vous devez ramener chez votre pharmacien.

La technique d'injection

[VIDE SUR JOOMLA]

Informations sur votre traitement

Ce traitement appartient à la famille de l'interféron béta.

Son mode d'action

L'interféron béta est un traitement immunomodulateur.
Il agit en modifiant le fonctionnement du système immunitaire, de façon à diminuer le risque de survenue d'une réaction auto-immune.

En opposition aux immunosuppresseurs, les immunomodulateurs n'affaiblissent pas les défenses immunitaires. 
Il n'exposent donc à aucun risque particulier sur le plan infectieux

Ses effets secondaires potentiels

L'interféron béta expose principalement au risque de survenue d'un syndrome pseudo grippal (maux de tête, courbatures, fatigue) dans les suites de l'injection.
Le syndrome pseudo grippal a tendance à s'atténuer au fur et à mesure de la poursuite du traitement.

Il peut, plus rarement, exister des effets sur l'humeur et sur certains paramètres biologiques

Il existe des solutions simples pour gérer les effets secondaires de ce traitement. Référez vous à l'article sur la gestion des effets indésirables.

Sa surveillance

Le suivi du traitement est effectué par votre neurologue traitant, une fois tous les 6 mois.
Il vérifiera avec vous la tolérance du traitement.
Un bilan biologique pour surveiller la numération sanguine et le bilan hépatique est obligatoire une fois tous les 6 mois.

Les effets secondaires biologiques de l'interféron ne nécessitent pas toujours l'arrêt du traitement.
Si un arrêt de traitement est toutefois nécessaire, ces effets secondaires sont réversibles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous envoyer une demande de documentation complémentaire en cliquant ici.

 

La première administration

[VIDE SUR SITE JOOMLA]

Gestion des effets secondaires

Le syndrome pseudo grippal

Il se présente sous la forme d'une fatigue, de courbatures, douleurs musculaires dans les heures qui suivent l'injection

Le syndrome pseudo grippal peut être contrôlé par:

  • Une initiation du traitement à demi dose lors des premières injections
  • La prise de paracétamol et/ou d'un anti-inflammatoire non stéroïdien (ibuprofène par exemple) avant et après chaque injection
  • L'adaptation de l'horaire d'injection

Le syndrome pseudo-grippal est surtout présent en début de traitement. Il a tendance à s'attenuer avec la poursuite du traitement.
Les mesures préventives citées ci dessus permettent de rendre cet effet secondaire tout à fait supportable.

La surveillance biologique

Les interférons sont métabolisés au niveau hépatique.
Une augmentation des transaminases peut se produire généralement sans manifestation clinique, c'est pourquoi votre neurologue vous prescrira un contrôle sanguin tous les mois pendant les trois premiers mois puis régulièrement pendant toute la durée du traitement.

Une modification de votre numération sanguine est possible. Ce contrôle sanguin s'assurera que vos résultats restent dans des normes acceptables.

Les troubles de l'humeur

Il s'agit d'un effet secondaire rare mais qui peut parfois nécessiter l'arrêt du traitement.

N'hésitez pas à informer votre équipe soignante si vous ressentez ce type de symptômes sous interféron.

Les réactions cutanées

Ces réactions locales sont très rares avec ce traitement, du fait du mode d'administration intramusculaire.
Un apprentissage adapté de la technique d'injection et le respect des règles d'asepsie permettront de réduire le risque de survenue des réactions cutanées.

D'une façon générale...

N'hésitez pas à signaler tout symptôme inhabituel à votre équipe soignante. En cas de suspicion d'évènement indésirable lié à votre traitement, il pourra en informer le Centre Régional de Pharmacovigilance.

Prescription et renouvellement

La prescription et le renouvellement de ce traitement doit être faite exclusivement par un neurologue.

Le traitement est prescrit sur une ordonnance de médicament d'exception (cf. spécimen), pour une durée de 6 mois au maximum.

Actualités

Comment accéder au centre ?

Hopital Pasteur, service de Neurologie
30 Voie Romaine
06000 Nice

  • Par la route
    Sortie Nice-Est puis suivre Hôpital Pasteur
  • Par le tramway
    Ligne 1, vers Hôpital Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur (terminus)
  • Par le bus
    Ligne 8, vers Pasteur, arrêt Hôpital Pasteur
  • Où se garer ?
    Le 3ème sous sol du parking de l'hôpital est réservé au public.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales